Vous êtes ici : Infection et inflammation Chronique (2IC)FRLaboratoire U1173Équipe 1 - SEPSIS

Equipe 1 - Laboratoire d'étude de la réponse neuroendocrine au sepsis (RESP. DJILLALI ANNANE)

Le sepsis est défini par l’existence d’une réponse inflammatoire exagérée à une infection localisée ou systémique. Il s’agit de la première cause de décès en réanimation dans la plupart des pays, son incidence annuelle est en augmentation croissante et son taux de mortalité reste élevée.

 



Nous avons débuté nos recherches par des observations cliniques et des études cliniques, pharmacologiques et thérapeutiques. Les informations cliniques générées nous ont conduit à développer un modèle expérimental de sepsis afin d’étayer les hypothèses mécanistiques issues de nos travaux cliniques, et d’évaluer en pré-clinique de nouvelles approches thérapeutiques.

Notre hypothèse principale de travail est que la réponse inflammatoire exagérée résulte au moins en partie d’une réponse neuroendocrine inappropriée. Ainsi nos objectifs de
recherche sont d’établir quelle est la réponse neuroendocrine optimale au sepsis, quels sont les principales réponses anormales, les mécanismes sous-jacents, les conséquences
cliniques et les possibilités thérapeutiques. Nos travaux actuels portent essentiellement sur deux des principaux acteurs de la réponse aiguë au stress, l’axe hypothalamohypophyso-surrénal (HPA) et le système nerveux autonome. En parallèle, nous cherchons à décrire les caractéristiques cliniques, neurophysiologiques et neuroradiologiques du sepsis associées à l’encéphalopathie, ainsi que le processus neuroinflammatoire associé.